Labyrinthe de cristaux à éclairage alternatif – Expérience spatiale poétique – Jardin urbain

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment revaloriser et transformer l’espace public en lui apportant des caractéristiques qui lui sont étrangères, comme en particulier la notion d’intimité ou d’expérience individuelle?
L’idée serait de proposer dans un petit espace urbain, un jardin de synthèse, tel qu’on le voit dans les grands espaces. Un jardin peuplé de légendes, celles des montagnes et des forêts. Un jardin, comme une invention de l’esprit. Un jardin romantique.

Sur un carré d’environ 30 m X 30 m, se dressent des parois de plexiglass éclairées par la tranche basse alternativement et aléatoirement. Sur le principe des fibres optiques, les murs composant le labyrinthe s’illuminent puis s’éteignent et disparaissent.

A l’échelle du visiteur, les parois se percoivent en enfilade et en superposition, perturbant ainsi tout notion d’échelle, de perspective et apportant une impression d’infini.

Vue en plan, laissant apparaître une implantation relativement simple.

En vue frontale, la perception est plus complexe. Le visiteur commence à entrer dans une relation affective avec le lieu. Littérature fantastique, expédition dans les profondeurs d’un glacier, ruines d’une civilisation disparue,  chacun cultive alors des émotions, des souvenirs, des Madeleines de Proust.

Mystères et anamorphoses, utilisation d’une réthorique: la grotte, les ruines, le labyrinthe, le parcours de l’eau. Le jardin sera planté…

Publicités
Cet article, publié dans Architecture conceptuelle, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Labyrinthe de cristaux à éclairage alternatif – Expérience spatiale poétique – Jardin urbain

  1. Ping : CV Xavier Lavergne | Xavier Lavergne Architecte dplg

Les commentaires sont fermés.